vendredi 12 février 2010

Partie à la recherche des ancêtres

Ne me cherchez pas ces jours-ci, la naissance de quatrepetits- neveux et petites-nièces en vingt-deux mois m'a fait retourner à mes amours d'il y a deux ans: la généalogie. J'ai mis à jour la dernière version du logiciel Family Tree Maker que j'utilise depuis mes touts débuts.
Alors je suis là>>>;
et là aussi>>>; où, pour 80$ canadiens par année, on peut obtenir les fiches numérisées de l'institut Drouin qui prouvent, hors de tout doute que monsieur X, fils de... a bel et bien épousé mademoiselle Y, fille de... telle date, dans telle paroisse.

Deux forums où on m'aide plus souvent que j'aide. Un peu déçue de la vitesse du site, je vais de moins en moins souvent là>>> :  pourtant j’y ai rencontré du bien bon monde généreux et obtenu de nombreuses informations qu’il faut vérifier. Maintenant, je préfère celui-là>>>;

Quand tous les petits bouts de choux auront l'arbre généalogique de leurs lignées, je reviendrai sûrement à d'autres intérêts.

Excusez-moi les morts m'attendent!
(image empruntée à shopfr.aol.ca)

4 commentaires:

Elisabeth a dit…

Dernièrement, ma fille m'a fait sortir le cartable que j'avais rempli de fiches généalogique pendant mon secondaire. Je consacrais toutes mes périodes libres à ce passe-temps étrange pour une ado, mais comme j'ai toujours été un peu bizarre :) Pourtant, en revoyant ledit cartable, je me suis souvenu à quel point j'aimais ça et comme ma fille m'a demandé de lui faire son propre arbre, je pense sérieusement à m'y remettre - si le temps veut bien me le permettre. Bonne recherche et merci pour les liens ;)

ClaudeL a dit…

@Elisabeth: OH! avec le patronyme que vous avez, vous n'avez pas fini, mais dans un sens peut-être plus facile à trouver. Bonne chance.

Lilia a dit…

j'ame cette écriyure que je découvre au gré d'un clic hasardeux
je reviendrai

ClaudeL a dit…

Merci Lilia de votre promenade de ce côté-ci de l'Atlantique, de ce côté-ci des mots, bien différentes des vôtres, mais peut-être pas tant que cela. Je me suis promenée aussi chez vous, pour vrai lors d'un voyage et pour vos mots, ce matin. Impressionnée.