jeudi 21 mai 2009

Ecrire en France ou au Québec?

En tout cas, si vous êtes comme moi et que vous vous imaginez qu'en France, la vie est plus douce pour les auteurs, qu'il est possible de vivre de sa plume pour toutes sortes de raisons, dont la distribution serait une des premières, lire:
http://wrath.typepad.com/

J'aurais fait un mauvais médecin et un mauvais psychologue: je suis du genre caméléon qui prend les couleurs des murs qu'il fréquente. Alors aujourd'hui, sans autres commentaires. Quand le soleil revient, pas le goût de penser aux jours de pluie.

Un courriel de "ma" directrice littéraire m'encourage à retourner à mon personnage principal. J'y vais, j'y cours. Sans me demander si cette fois ce sera la bonne.

5 commentaires:

Audrey a dit…

Il ne faut pas prendre au pied de la lettre tout ce que Wrath raconte, vous savez, elle noircit beaucoup le tableau mais il est vrai que pénétrer le milieu de l'édition français est plus difficile que celui que québécois mais une fois qu'on est dedans, les possibilités sont mille fois plus grandes ici. Je m'en vais d'ailleurs tenter de pénétrer dans le milieu français. Résultat dans un an !

ClaudeL a dit…

Quand vous dites "je", c'est vous toute seule parce que vous êtes Européenne (je ratisse large, je ne me souviens plus si c'est Française, hihihi) ou votre livre via votre éditeur? Peu importe, bonne chance.

Je n'ai pas pris non plus tout ce que disait Wrath (rien que le pseudonyme m'indique attention problème) pour du comptant. Mais un autre son de cloche

Audrey a dit…

Un peu les deux en fait, je vais essayer de trouver un éditeur français pour ma trilogie et mes futurs autres romans, en collaboration avec mon éditrice. Car ne nous le cachons pas, on peut toucher bcp plus de monde en France.
Sinon oui, je suis Française (j'ai donc un attachement particulier à être publiée chez moi). Quant à Wrath, même si certaines choses sont exagérées, effectivement, le milieu de l'édition français n'est pas plus facile que celui québécois, loin de là.
Pas facile la vie d'auteure !

ClaudeL a dit…

Bonne chance alors.
Petit pincement au coeur quand vous dites "chez moi", vous n'êtes donc pas encore Québécoise?

Le chien chiot a dit…

Moi aussi, j'essaye de me faire publier depuis un bout de temps. C'est vrai que c'est loin d'être évident. Mais je garde espoir. :-)